Cette exposition est le fruit de plusieurs séjours et de nombreuses prises de vues de Jean-Baptiste Leroux réalisées au fil des quatre saisons, des jardins de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville, de l’abbaye de Jumièges, du Parc de Clères et du château de Martainville.

Pour saisir la force ou la fragilité des lieux, il n’hésite pas à s’installer dans les sites dès les premiers rayons de l’aube et suit la course du soleil pour enrichir la palette de couleurs, d’ombres et de lumières.

Cette contemplation sans artifice est exigeante : le bon moment, le bon endroit. Surgissent alors des végétaux cristallins sous le givre, des arbres taillés en rideau somptueux, des lumières pastelles qui irisent le ciel, des fleurs éblouissantes… Ces photographies donnent envie de toucher les pierres chaudes, de sentir le parfum des roses ou le vent du soir et de courir dans les jardins pour voir passer les saisons.

Aucun visiteur n’est visible dans ces photographies mais on perçoit l’humain à travers la création de ces jardins et derrière l’objectif !

Jusqu’au 17 novembre 2020